Agence de communication pour restaurants

Comment attirer des clients dans un restaurant. Aux restaurateurs qui veulent plus de clients (Partenaire de Book&pro)

E-reputation pour un restaurant

mercredi 17 mai 2017 à 19:38

De nombreuses agence de communication digitale ont un département e reputation, ces agences sauront vous conseiller mais il est parfois nécessaire de faire appel à une agence e reputation spécialisée à Paris. Cela permet de nettoyer sa réputation web, de savoir comment gérer sa e reputation, ou de mesurer sa e reputation, c'est à dire sa reputation sur le net ou la reputation de son entreprise sur internet.

Nous proposons un accompagnement aux hôteliers souhaitant savoir comment garder la maîtrise de leur image sur internet et notamment ceux qui souhaitent apprendre à bien répondre aux avis négatifs en les transformant en éléments marketing positifs. Le service My Hotel Reputation a été accompagné par Thomas Yung, un ancien hôtelier, fasciné par la révolution numérique dans le tourisme. Pourquoi nous choisir ? => Professionnels de l'hôtellerie => Professionnels de la e-reputation => Professionnels de la relation client => Professionnels du web 2.0 => On est de votre côté => On est sympas ;) 


Les restaurants souhaitent afficher la meilleure image possible pour les internautes, spécialement durant cette période de l’année. L’occasion de nous intéresser, après l’e-réputation des chefs, aux avis clients des restaurants.

Internet est désormais pour les consommateurs une voie d’expression majeure et les forums, blogs, réseaux sociaux sont tous les jours l’occasion pour des millions de consommateurs d’échanger leur opinion sur les entreprises, les marques et les produits. Les avis laissés sur internet sont parfois acerbes et déplacés. Or plus de 50% des français déclarent qu’Internet est important pour les décisions de la vie quotidienne (Enquête effectuée en décembre 2007 et janvier 2008 par Fleishman-Hillard et Harris Interactive)Il et donc désormais nécessaire de surveiller ce qui se dit sur votre société, la réputation de votre société sur le net. L’objectif étant d’écouter les communautés d’internautes, d’analyser leurs avis et leurs attentes et éventuellement d’engager un dialogue. L’objectif étant bien sûr in fine de contrôler efficacement voire de maîtriser votre réputation. Par ailleurs, suivre efficacement ces avis peut s’avérer une source d’informations très utile. Grâce à des livres ou sur internet (documents pdf), vous pourrez apprendre comment améliorer la e reputation de votre entreprise

Comment suivre ce que les internautes écrivent sur votre entreprise ?Depuis ces dernières années, une tendance de fond est venue modifier de façon significative les habitudes de consommation. En effet, depuis l’avènement du web communautaire que l’on appelle parfois web 2.0, l’accent est de plus en plus mis sur la contribution des internautes eux-mêmes à l’information partagée. Un récent sondage avance ainsi le chiffre de 57% des consommateurs qui consulteraient régulièrement les avis d’internautes avant d’acheter (étude Credoc). Que ce soit pour l’achat d’un appareil photo numérique, la réservation d’un hôtel ou un dîner au restaurant, les avis clients / consommateurs ont aujourd’hui un impact incontournable et grandissant. La première chose à avoir en tête est le côté biaisé des avis. Cela est purement lié à la nature humaine, les personnes laissant des avis quand ils ne sont pas contents (on peut ainsi souvent parler de « réclamations ») et très rarement quand ils sont contents. Il arrive effectivement parfois de se plaindre à la Direction d’un hôtel quand on a passé un séjour désagréable. 

En revanche, qui a déjà félicité la Direction pour un séjour très agréable ou plutôt devrait-on dire conforme à nos attentes ? Certains avis négatifs peuvent d’ailleurs avoir été laissés par des concurrents aux pratiques douteuses (c’est heureusement très rare). Plusieurs solutions s’offrent à vous pour suivre la réputation de votre société sur internet. Certains outils gratuits peuvent permettre d’initier une surveillance de votre e-reputation. Des sociétés spécialisées en e-reputation accompagnent quant à elles les PME importantes et les grands groupes.

La Fourchette est un site qui attire les clients en proposant des promotions et qui exploite les restaurateurs. Les avis sur la Fourchette sont biaisés, ils censurent certains commentaires. Y a-t-il des restaurants sur la Fourchette qui n’ont pas la moyenne (5/10)? Non, puisque leur système de notation est aussi biaisé et que la plus mauvaise note semblent correpondre à un 5. À part les promotions, et la possibilité de réserver en ligne, La Fourchette (comme les groupon et autres) ne présente pas beaucoup d’intérêt pour les clients. Quand aux restaurateurs, cela leur permet (en payant) d’avoir un système de réservation, mais j’ai bien peur que le fichier client (crm) ne leur appartienne pas.

 Au mieux, ça permet de faire du yield management (remplir le restaurant pendant les heures ou périodes creuses). Donc ils (les restaurateurs) resteront captifs de LaFourchette. La Fourchette va continuer de bien se faire référencer, augmenter sa part de marché, le nombre de résa et tentera de se faire racheter par un plus gros. pour 8000 restaurants partenaires, « seulement » 6029 réservations via la Fourchette hier, ce n’est pas non plus une success story!

De façon réaliste une PME poursuivra difficilement en justice un internaute pour diffamation. Cette voie écartée, il faut être pragmatique. La première chose à faire est de faire valoir son droit de réponse. En 72h la loi oblige l’éditeur du site à publier votre réponse. Pour cela vous devriez trouver (c’est légalement obligatoire) les coordonnées dans les mentions légales en bas du site. Il faut ensuite envoyer un courrier en recommandé avec accusé réception.Une deuxième solution consiste à demander à vos clients, employés, partenaires leur contribution pour poster leur vision de votre société. Ils seront vos meilleurs avocats et seront souvent flattés de votre sollicitation.

Voir la réputation en ligne non comme une menace mais comme une opportunité !Utiliser les avis comme un outil de gestion …Jusqu’à maintenant nous avons vu comment éviter efficacement les inconvénients des avis négatifs laissés sur un établissement.Le deuxième sujet qui va nous intéresser ici est l’utilisation judicieuse des avis. A l’heure où les caméras se multiplient dans les établissements pour s’assurer notamment de la bonne marche de l’établissement quand le responsable n’est pas sur place, un moyen très efficace d’arriver aux mêmes fins est de suivre attentivement les avis laissés par les internautes. 

Ainsi si plusieurs commentaires abondent dans le même sens, ils devront nécessairement induire une réaction de la Direction. Voici un exemple de réaction laissée par un restaurateur suite à un avis déposé sur OuBruncher.com « Merci pour ce commentaire il montre une fois de plus que quand je ne suis pas là l’équipe ne fait pas son travail je serais heureux de vous recevoir une prochaine fois dans des conditions ""normales"" ». L’exemple de la restaurationNotre recommandation est donc de surveiller, une fois par mois par exemple les avis laissés sur les 10 principaux annuaires de restaurants sur internet sur lequel l’établissement est présent (cf. tableau ci-contre). 

Certains permettent d’ailleurs de recevoir les avis directement lorsqu’ils sont postés. Les avis sur internet ont aujourd’hui un poids qui n’est plus négligeable et qui nécessite une véritable attention de la part des établissements. Souvent perçus comme des menaces, ils ne doivent pas être subis mais suivis, contrôlés, orientés et exploités au mieux. Les surveiller tous les mois est une bonne pratique. Propriétaires, directeurs ou gérants, notre conseil est de ne pas attendre pour faire un point en interne afin de savoir à qui incombera cette responsabilité d’un nouveau genre…

La gestion de l’e-réputation peut aussi permettre aux restaurants d’offrir un service client optimisé. Un restaurant à New York va jusqu’à googliser ses futurs clients . Ainsi, si un client est originaire de la même région qu’un des serveurs du restaurant, ce dernier lui est attribué ! Si la personnalisation pose des questions quant à la vie privée, la stratégie du restaurant s’avère efficace : en connaissant par exemple les musiques préférées du client, le restaurant lui offre une expérience inoubliable qui va plus loin qu’un simple diner.

Pourquoi choisir ReviewPro Notre outil de Guest Intelligence permet aux hôtels et restaurants de changer leur processus et culture interne afin d’améliorer la satisfaction de leurs clients et leurs revenus. Couverture des données, fiabilité et le GRITM Agissez en toute confiance en vous basant sur nos analyses et outils de reporting au niveau de votre groupe, hôtel ou département. Notre indice, le Global Review IndexTM, est la référence de l’industrie pour le suivi de l’e-réputation. Des informations détaillées vous permettant d’agir Obtenez des analyses détaillées de la satisfaction client pour vous faciliter la tâche lors de la prise de décision et vous permettre de mettre en place les actions nécessaires. 

Formation, éducation et support incomparable Mettez en place les stratégies nécessaires relatives à l’expérience client grâce à notre centre d’aide et support. Bénéficiez d’une assistance personnalisée avec notre équipe service client, disponible 24/24 et 5 jours sur 7. Une approche flexible & ouverte vis-à-vis de vos données Bénéficiez d’une approche ouverte concernant l’intégration des données de notre plateforme (Excel ou API, etc…) pour combiner les données de Guest Intelligence de ReviewPro avec les données d’autres systèmes et vous permettre de maximiser l’utilisation de ces informations et faciliter la prise de décision.

L’e-réputation est la réputation de votre établissement sur Internet. Elle retranscrit l’opinion que les internautes se font de vous à travers leurs commentaires, leurs avis sur des sites spécialisés, leurs billets de blogs ou encore leurs publications sur les réseaux sociaux.

2- Signalement des avis litigieux et tentative de suppression Avant tout, nous analysons les avis négatifs pour déterminer s’ils sont litigieux. Nous évaluons la conformité de l’avis et de l’opportunité de le supprimer ou le modérer. NB : Un avis négatif n’est pas systématiquement litigieux. Faire supprimer un avis est très difficile, les clauses de suppression sont pointues.3- Audit de votre e-réputation Nous réalisons un audit de votre e-réputation en début de souscription. Cette analyse se base sur un diagnostic de votre présence en ligne, de vos informations, photos, contenus textes afin d’évaluer vos atouts et axes d’amélioration à travailler. Cela permet en un coup d’oeil de faire un bilan pour ensuite démarrer du bon pied et booster votre image !

Bonjour, Il va sans dire que l’article est bien complété! La restauration est le genre de domaine qui s’adapte parfaitement aux principes de l’e-réputation. Les gens ont en fait ce besoin de se reconnaitre dans quelques choses, dans une image ou encore une marque. De plus, l’alimentation, tout le monde mange, c’est inéluctablement un marché sans fin. De ce côté là, rien à craindre l’e-réputation a encore sa place pour un bon bout de temps. Par contre on ne pourrait pas dire autant pour son impact dans la vente simple ou dans l’immobilier par exemple!

Martin Gaar 26 janvier 2016 à 15 h 50 min Bonjour, Il va sans dire que l’article est bien complété! La restauration est le genre de domaine qui s’adapte parfaitement aux principes de l’e-réputation. Les gens ont en fait ce besoin de se reconnaitre dans quelques choses, dans une image ou encore une marque. De plus, l’alimentation, tout le monde mange, c’est inéluctablement un marché sans fin. De ce côté là, rien à craindre l’e-réputation a encore sa place pour un bon bout de temps. Par contre on ne pourrait pas dire autant pour son impact dans la vente simple ou dans l’immobilier par exemple! Répondre

Flora Desbrosses, social media manager chez Webelse a tourné le reportage directement chez le restaurateur pour lui proposer des solutions pour contrôler son e-réputation. Retrouvez sous la vidéo, les conseils proposés par Flora Desbrosses, pour maîtriser l’e-réputation de son restaurant.

My Hotel Reputation Nous proposons un accompagnement aux hôteliers souhaitant savoir comment garder la maîtrise de leur image sur internet et notamment ceux qui souhaitent apprendre à bien répondre aux avis négatifs en les transformant en éléments marketing positifs. Le service My Hotel Reputation a été accompagné par Thomas Yung, un ancien hôtelier, fasciné par la révolution numérique dans le tourisme.

Vu de l'extérieur, vivre sous le diktat de la e-réputation semble être une angoisse. « Mon associé tremble quand il se connecte sur son ordinateur », confie un hôtelier anonyme, dont la résidence figure dans le bas du classement. Lire aussi. Entreprises : toutes concernées par l'e-réputation

Sur son site, TripAdvisor, rapporte que son « indice de popularité est calculé à partir des avis des voyageurs ; il reflète votre réputation par rapport à d'autres établissements de votre région ». Néanmoins certaines sociétés, souvent basées à l'étranger, proposent de créer de faux commentaires. La e-réputation n'a pas de prix !

Guest App: outil et coaching e-reputation Pour ceux qui ne connaissent pas Guest App, c’est un service de récolte et de partage d’avis client. J’appelle ces services les récolteurs/diffuseurs, comme on avait les cueilleurs/pêcheurs à la préhistoire. Je mentionne régulièrement Guest App sur mon blog lorsque je parle de e-réputation, comme je mentionne, à chaque fois, …

Bienvenue Bonjour, je suis Thomas Yung d'Artiref. J'accompagne les acteurs touristiques, principalement les hôteliers, dans le changement numérique. Cela concerne aussi les restaurateurs, les campings, les hébergeurs, etc. Mon rôle est de les aider à utiliser ces nouveaux leviers webmarketing que sont les réseaux sociaux, la e-réputation, les canaux de commercialisation électronique, la visibilité. Je travaille beaucoup sur les enjeux de distribution et de e-réputation. Mon accompagnement prend la forme de consulting, de coaching, de formation, de conférence. Je vous aide à vous structurer, à réorganiser votre entreprise. Au plaisir de vous rencontrer Thomas YUNG, allias M. Artiref

De nos jours, internet joue un rôle extrêmement important dans la décision d'aller manger dans tel ou tel restaurant. Même lorsque l'établissement ou le restaurateur est recommandé par des amis, certains clients vont quand même consulter les avis en ligne avant de réserver une table.Ce phénomène est d'autant plus amplifié par les réseaux sociaux, devenus incontournables pour les cafés-restaurants et par la démocratisation du smartphone : aujourd'hui on géolocalise les restos à proximité et bien évidemment on consulte les avis.

De nombreux sites internet proposent aux internautes de laisser leurs avis sur les sociétés, les marques, les produits, les restaurants, les commerces. C’est le cas des sites d’avis consommateurs (Ciao.fr, Looneo.fr, Postavoice.com, etc.) ou des guides sectoriels (Cityvox.fr, Restoaparis.com, OuBruncher.com, etc. pour la restauration par exemple). Si la majorité de ces sites surveillent les commentaires déposés et suppriment les commentaires insultants, ils laissent bien sûr les avis négatifs. Si le nombre d’avis négatifs devient significatif et si la personne qui cherche votre société sur internet découvre les avis négatifs, le préjudice pour votre société risque de s’avérer significatif.Les sites dénonçant spécifiquement les arnaques

La Fourchette est un site qui attire les clients en proposant des promotions et qui exploite les restaurateurs. Les avis sur la Fourchette sont biaisés, ils censurent certains commentaires. Y a-t-il des restaurants sur la Fourchette qui n’ont pas la moyenne (5/10)? Non, puisque leur système de notation est aussi biaisé et que la plus mauvaise note semblent correpondre à un 5. À part les promotions, et la possibilité de réserver en ligne, La Fourchette (comme les groupon et autres) ne présente pas beaucoup d’intérêt pour les clients. Quand aux restaurateurs, cela leur permet (en payant) d’avoir un système de réservation, mais j’ai bien peur que le fichier client (crm) ne leur appartienne pas. Au mieux, ça permet de faire du yield management (remplir le restaurant pendant les heures ou périodes creuses). Donc ils (les restaurateurs) resteront captifs de LaFourchette. La Fourchette va continuer de bien se faire référencer, augmenter sa part de marché, le nombre de résa et tentera de se faire racheter par un plus gros.

j’avais oublié que tu te sentais constamment persécuté en voyant une censure. Tous les commentaires sont bien enregistrés, le restaurateur y a acces et dès qu’un avis est vraiment mauvais, une personne du service conso se rapproche de l’etablissement pour savoir ce qu’il sait passé. Tu peux toujours prendre contact avec eux pour comprendre, enfin si cela t’interesse. S’il n’y a pas de note en dessous de 5 c’est tout simplement que ces restaurants ne méritent pas d’être dans la sélection. Concernant la rémunération, le service est facturé a la résa, c’est un canal de distribution de plus pour essayer de remplir des tables,  je ne vois pas ou est le mal.

Je suis d’accord avec Stéphane Riss, cet article est faible., la définition d’un impact « ce qui donne envie de cliquer sur le lien » est flou et la partie sur la visibilité n’est pas traitée.  On pourrait faire un article juste sur l’impact de l’algorythme de google dans la recommandation des restaurants ce qui permettrait d’y voir plus clair sur l’influence. L’impact aussi de Facebook dans le relais de l’informaiton, comment ce qui se faisait hier par le bouche à oreille est surmultiplié par les réseaux sociaux…etc. 

j’avais oublié que tu te sentais constamment persécuté en voyant une censure. Tous les commentaires sont bien enregistrés, le restaurateur y a acces et dès qu’un avis est vraiment mauvais, une personne du service conso se rapproche de l’etablissement pour savoir ce qu’il sait passé. Tu peux toujours prendre contact avec eux pour comprendre, enfin si cela t’interesse. S’il n’y a pas de note en dessous de 5 c’est tout simplement que ces restaurants ne méritent pas d’être dans la sélection. Concernant la rémunération, le service est facturé a la résa, c’est un canal de distribution de plus pour essayer de remplir des tables,  je ne vois pas ou est le mal. Il me semble qu’il y a quelques années, tu critiquais le site de Alain N. et de son mode de fonctionnement visiblement tu as revu ton opinion, avoir les tables ou tu te fais inviter, vous avez trouvé un arrangement… Dernière chose, tu devrais commencer a t’intéresser au modèle eco du nouveau site du michelin, cela devrait te plaire.

Bonjour, Je suis d’accord avec Stéphane Riss, cet article est faible., la définition d’un impact « ce qui donne envie de cliquer sur le lien » est flou et la partie sur la visibilité n’est pas traitée.  On pourrait faire un article juste sur l’impact de l’algorythme de google dans la recommandation des restaurants ce qui permettrait d’y voir plus clair sur l’influence. L’impact aussi de Facebook dans le relais de l’informaiton, comment ce qui se faisait hier par le bouche à oreille est surmultiplié par les réseaux sociaux…etc. 

De l'autre côté du spectre, le Bouchon de Vaugueux est classé dans les meilleurs restaurants de la ville, et a reçu le Certificat d'excellence. La propriétaire, Corinne Maintenant parle d'un « effet TripAdvisor. Neuf personnes sur dix, aussi bien des Caennais que des touristes, nous déclarent qu'elles sont venues nous voir parce que nous avions de bons commentaires. »

10h50 Hôtel. Près de Kerpape, un projet d’un 4 étoiles en front de mer 12h12 Restauration. De traiteur à chef dans un restaurant d'entreprise 10/05 Insolite. La rue Saint-Michel, à Rennes, rue de la Soif numéro 1 en France 09/05 Restaurants. Leurs déchets passent au compost à Nantes 08/05 De la pépinière d'entreprises sortent des pains surgelés +

Prendre le virage de l’e-tourisme, c’est non seulement assurer une présence de qualité en ligne, mais aussi savoir aborder tous les aspects de la relation client digitale. Des avis au service de réservation, en passant par le SAV, la prospection et la gestion des conflits, les hôtels et restaurants doivent maîtriser parfaitement leur image en ligne. Mais comment faire ?

Les hôtels et restaurants sont bien souvent choisis en fonction du lieu où ils se situent. A cet effet, vous devez être facilement localisables lorsqu’une personne recherche votre type d’établissement, suivi d’un lieu. Il est recommandé aussi d’être localisé sur Google Maps, car lorsqu’une personne tape une requête géolocalisée dans le célèbre moteur de recherche, les résultats renvoient automatiquement des sites internet localisés sur la carte.

Restaurants ou hôtels, vous devez avoir une présence sur les réseaux sociaux, pour communiquer en temps réel avec vos potentiels consommateurs et fidéliser vos clients. En 2013, 14% des voyageurs ont utilisé Facebook pour réserver une chambre d’hôtel.

Les vacances, les week-ends et les soirées entre amis se préparent sur Internet. En tant qu’établissement touristique, vous devez comprendre les enjeux de l’e-tourisme pour la pérennité de votre activité. Maîtriser votre image en ligne est la meilleure réponse à apporter aux voyageurs qui recherchent des informations sur les hôtels et restaurants dans leur secteur. En vous inspirant de ces bonnes pratiques, vous allez voir votre taux de réservation augmenter !

Sur Internet, les « avis client sur les restaurants » prennent de plus en plus d’importance. Les internautes peuvent largement faire bénéficier la communauté de leur expérience, positive ou négative. Près de 9 Français sur 10 les consultent et 89 % d’entre eux les jugent «utiles» ou «très utiles».

Le mot « décisif » est faible, je le qualifierais plutôt de primordial. En effet, 85 % des internautes à ce jour vérifient les avis et commentaires laissés par les clients ayant fréquentés les établissements hôteliers (restaurants, villages vacances, campings et hôtels). Le web dit «  2.0 » permet à tout un chacun de s’exprimer sur un repas ou sur un séjour de vacances sur TripAdvisor, Lafourchette, Guide Michelin, etc. Alors attention à votre image on-line !

Au final, les avis en ligne représentent une réelle aubaine pour les restaurateurs. En effet, qui aurait pu se targuer il y a 30 ans de pouvoir agir sur le bouche-à-oreille et d’engager le dialogue avec ses détracteurs ? Outre un rempart au badbuzz, la gestion de votre e-réputation vous permet de vous inscrire dans une logique d’amélioration constante.

Suivez la satisfaction de vos clients et votre e-réputation sur tous les sites d’avis Plus besoin de passer du temps à chercher les avis sur votre restaurant Les avis collectés en direct et ceux déposés sur les principaux sites d’avis sont centralisés dans votre espace personnel. Soyez le 1er informé de ce qui se dit sur votre restaurant On vous alerte quand un nouvel avis est déposé. Vous pouvez recevoir des alertes SMS ou email en fonction de la note. Filtrez vos avis pour leur donner du contexte Par note, par service, par source ou nationalité, comprenez précisément ce qui s’est passé pour prendre les bonnes décisions.

La première des règles, qui est valable pour toute stratégie de gestion d'e-réputation, est d'occuper le terrain. Vous ne pouvez pas les autres parler de vous à votre place ! Aujourd'hui un restaurant qui n'a pas un site internet ou une page facebook prend des risques totalement inconsidérés. Vous devez vivre avec votre temps et avoir une stratégie de communication online est essentiel !

Nous vous proposons un service humain : choisir l’abonnement, c’est s’entourer d’experts qui vous veulent du bien. Nous avons un rôle d’accompagnateur et nous vous guidons pas à pas pour vulgariser ce que vous ne maîtrisez pas.  Nous vous aiguillons mais vous restez définitivement les seuls maîtres de votre e-réputation, c’est votre établissement.

CollaborationNous vous proposons une collaboration dont le succès dépend essentiellement de la bonne identification de vos besoins et d’une bonne communication entre nous. Maîtriser sa présence en ligne est un levier important dans votre stratégie de commercialisation et nous nous positionnons comme un soutien, pour vous aider à vous structurer sur le long-terme.Service humainNous vous proposons un service humain : choisir l’abonnement, c’est s’entourer d’experts qui vous veulent du bien. Nous avons un rôle d’accompagnateur et nous vous guidons pas à pas pour vulgariser ce que vous ne maîtrisez pas.  Nous vous aiguillons mais vous restez définitivement les seuls maîtres de votre e-réputation, c’est votre établissement.

Service humainNous vous proposons un service humain : choisir l’abonnement, c’est s’entourer d’experts qui vous veulent du bien. Nous avons un rôle d’accompagnateur et nous vous guidons pas à pas pour vulgariser ce que vous ne maîtrisez pas.  Nous vous aiguillons mais vous restez définitivement les seuls maîtres de votre e-réputation, c’est votre établissement.

L’e-réputation est essentielle pour les hôteliers et restaurateurs. Auparavant, le must pour un restaurant était de figurer dans les guides papiers, tels que le guide Michelin par exemple, qui était d’une certaine manière « l’ancêtre » des guides en ligne comme Tripadvisor, Trivago, Zoover ou Google. La différence entre ces deux types de guide proposant des avis

Des sites internet vont même jusqu’à lister les arnaques en tout genre afin de protéger les consommateurs. Le forum le plus connu est certainement LesArnaques.com. Inutile de vous dire que si votre société figure dans le listing d’un tel site, la réputation de votre entreprise sera rapidement ternie. Dans la mesure où Internet est aujourd’hui pour les français le meilleur moyen de se renseigner pour les décisions de la vie quotidienne, cela peut sans aucun doute mettre en péril votre activité.

Agissez en toute confiance en vous basant sur nos analyses et outils de reporting au niveau de votre groupe, hôtel ou département. Notre indice, le Global Review IndexTM, est la référence de l’industrie pour le suivi de l’e-réputation.

Il intervient régulièrement pour animer ou donner des conférences lors d’ événements web dans toute la France. C’est un spécialiste des enjeux et problématiques de l’hôtellerie dans la commercialisation en ligne, la visibilité, la e-réputation et la distribution.

Nous proposons un accompagnement aux hôteliers souhaitant savoir comment garder la maîtrise de leur image sur internet et notamment ceux qui souhaitent apprendre à bien répondre aux avis négatifs en les transformant en éléments marketing positifs. Le service My Hotel Reputation a été accompagné par Thomas Yung, un ancien hôtelier, fasciné par la révolution numérique dans le tourisme.

Intervention en conférences sur des événements web Il intervient régulièrement pour animer ou donner des conférences lors d’ événements web dans toute la France. C’est un spécialiste des enjeux et problématiques de l’hôtellerie dans la commercialisation en ligne, la visibilité, la e-réputation et la distribution.

En prérequis : vous ne pouvez pas espérer avoir une très bonne e-réputation si votre établissement ne la mérite pas. Vous aurez beau contacter tous les blogueurs du monde, avoir des vidéos magnifiques et être dans tous les annuaires, le reste ne suivra –éventuellement- que si votre restaurant vaut le détour.

Bonsoir Stephane Concernant la Fourchette, il s’agit du seul site que nous avons classé dans 2 catégories (site culinaire+avis). Nous considérons son impact significatif en terme de trafic, résa, etc. mais plus limité en terme d’e-reputation (peu de rich media, pas de leader d’opinion). Les avis, surtout dans leur cas ont toujours leur importance tout de même.

Ce guide est essentiellement pratique et facile d’accès et transmet aux restaurateurs un message clef : prendre en main la question de sa réputation en ligne est devenu l’un des enjeux majeurs pour les professionnels de ce métier, une obligation et non une option. Facebook, le réseau social de référence, compte aujourd’hui à lui seul plus de 3 millions d’utilisateurs en Suisse. Et 1 internaute sur 2 ne se rend pas dans un restaurant dont les avis publiés en ligne sont négatifs, précise le sondage iTaste.

Bibliography
Agence eReputation Paris 1970, Viewed 18 May 2017, <https://www.adveris.fr/art-agence-ereputation-paris-44.php>.

Améliorer l'E 1970, Viewed 18 May 2017, <https://www.net-wash.fr/netwash-specialiste-e-reputation-restaurant.php>.

Avis des clients de votre restaurant 1970, Viewed 18 May 2017, <https://www.zenchef.fr/gestion-avis-clients-restaurant>.

Conseils, astuces et outils de gestion e 1970, Viewed 18 May 2017, <http://www.blueboat.fr/outils/e-reputation/>.

E 1970, Viewed 18 May 2017, <http://blog.alerti.com/fr/2015/01/e-tourisme-limportance-de-gerer-son-e-reputation-pour-les-hotels-et-restaurants/>.

E 1970, Viewed 18 May 2017, <http://blog.reputationsquad.com/2011/11/e-reputation-restaurants/>.

E 1970, Viewed 18 May 2017, <https://www.pme-web.com/e-reputation-guide-pratique-restaurants/>.

Gestion de l'e 1970, Viewed 18 May 2017, <https://www.reviewpro.com/fr/produits/gestion-de-l-e-reputation-pour-restaurants/>.

Gestion de la e 1970, Viewed 18 May 2017, <https://www.my-hotel-reputation.com/>.

Hôtel, restaurants. Le diktat de la e 1970, Viewed 18 May 2017, <http://www.ouest-france.fr/economie/hotellerie/restauration/hotel-restaurants-le-diktat-de-la-e-reputation-4471916>.

L'e 1970, Viewed 18 May 2017, <https://www.reputationvip.com/fr/blog/le-reputation-des-restaurants-face-aux-avis-clients>.

Nos prestations | Gestion de la e 1970, Viewed 18 May 2017, <http://www.my-hotel-reputation.com/prestations/>.

Pourquoi surveiller votre e 1970, Viewed 18 May 2017, <http://www.restoconnection.fr/pourquoi-surveiller-votre-e-reputation/>.

Restaurants : gérez votre e 1970, Viewed 18 May 2017, <https://ec2web.fr/restaurants-gerez-votre-e-reputation/>.

Restaurateurs, ne vous inscrivez surtout pas vous 1970, Viewed 18 May 2017, <http://www.my-business-plan.fr/restaurant-e-reputation>.

Thomas 1970, e, Viewed 18 May 2017, <http://www.artiref.com/e-reputation-hotel-restaurant>.

webelse 1970, Reportage France 5 : Comment contrôler la e, Viewed 18 May 2017, <https://www.webelse.fr/blog-reportage-france-5-comment-controler-la-e-reputation-de-mon-restaurant.html>.